chaudière automatique bois contexte et réalisations chaudière, silo et combustible schéma chaudière implantation quel combustible ? chauffe eau solaire maison chauffe eau solaire gîte bilans chiffrés et conclusionAu départ, notre habitation ainsi que le gîte situé dans un bâtiment voisin disposaient d'une installation commune de chauffage central fonctionnant au fuel. La chaudière était de conception ancienne, en fin de vie, et consommait 3000 l de fuel par an. L'eau chaude sanitaire était produite par la chaudière qui fonctionnait donc aussi en été. D'après nos calculs, une bonne chaudière fuel aurait consommé 1800 litres de fuel dans les mêmes conditions. Surface de la maison : 120 m2. Nombre d'habitants : 4. Surface du gîte : 50 m2. Il est chauffé par intermittence, suivant la présence ou non de locataires. Volume chauffé estimé : maison : 300 m3 maison + gite = 410 m3 volume habité équivalent : 330 m3 (volume maison + 1/3 volume gîte) Les 2 bâtiments sont distants de 15 m et sont reliés par une canalisation de chauffage enterrée et isolée. Tous les radiateurs sont équipés de robinets thermostatiques. Le remplacement de la chaudière fuel par une chaudière bois a été effectué en décembre 2003. Un chauffe-eau solaire lui a été couplé : la chaudière bois fournit le chauffage des 2 habitations et l'appoint pour l'eau chaude pour la seule maison et le gîte. Le gîte est en effet également équipé d'un chauffe-eau solaire couplé au circuit de chauffage central. Enfin, un poêle Jotul 6 kW a été installé dans le gîte, de même qu'un insert dans la maison, par sécurité. L'opportunité de participer au démarrage de la filière bois-énergie soutenue par la région Provence Alpes Côte d'Azur a contribué à rendre possible ce projet du point de vue financier (voir bilan financier)
Contexte et réalisations
chaudière, silo et combustible
Un local existant de 4x2 m a été utilisé pour l'ensemble silo+chaufferie. Il a suffi de construire une cloison séparative. Une largeur de 3 m au lieu de 2 aurait été préférable, car elle aurait permis de poser la chaudière dans l'axe et d'avoir un silo un peu plus grand. Le silo fait environ 6 m3 (2m x 2m x 1,5 m utilisable en hauteur) et permet une autonomie acceptable (1 à 2 chargements par an sont nécessaires). Le désilage et l'alimentation de la chaudière sont effectués au moyen de 2 vis sans fin. Il y a 2 pales rotatives à ressorts au fonds du silo. Attention, le bruit de fonctionnement du système d'alimentation, proche de pièces d'habitation, peut parfois être gênant. Certains morceaux de bois un peu trop gros peuvent provoquer en effet une sorte de couinement de la vis sans fin. Ne pas installer contre le mur d'une chambre. NB : en raison du parcours circulaire des pales, le silo doit être le plus carré possible, afin d'éviter les espaces morts.
Implantation chaudière et silo
Chauffage et eau chaude
pour mémoire, j'ai testé les combustibles suivants : bois déchiqueté, granulés de bois, noyau de cerise, d'olive et d'abricot, coquille d'amande.... après différents essais plus ou moins concluants, c'est avec le bois déchiqueté (ou plaquettes) que nous avons obtenu la meilleure combustion : fourni par des élagueurs locaux, il présente de nombreux avantages : valorisation du bois local issu de l'entretien des forêts (auparavant traité comme un déchet ou matière première de l'industrie du papier), coût modique (entre 50 € et 100 € la tonne livraison comprise), abondance dans notre région. La consommation annuelle de notre chaudière est maintenant de 2,5 tonnes , soit environ 9 m3 . pour un coût total imbattable de 270 € . Notre silo faisant environ 6m3, la chaudière a plus d'un demi hiver d'autonomie. Nous stockons d'abord le combustible de l' année dans une serre de 6x3 m, où le bois améliore son séchage (bois plus sec = meilleure combustion = moindre consommation, moindre encrassement, moindre oxydation de la chaudière ) et où on peut vérifier la qualité du combustible avant chargement. Pas inutile, parfois !. En pratique, nous remplissons le silo en fonction de la consommation et de l'autonomie désirée. Les 2 conditions d'un fonctionnement parfait sont que le combustible soit bien sec (<20% humidité) et que la granulométrie recommandée pour cette chaudière 30x30x5 mm soit respectée : c'est important de ne pas trop s'en écarter, pour éviter tout problème de bourrage ou coincement. Les matériaux trop fins doivent également être évités (problème de tassement, mauvaise combustion) Pour éviter tout risque de coincement, nous trions sommairement le combustible avant chargement dans le silo. Ce qu'il faut comprendre : pour respecter la limite de 20% d'humidité , il faut broyer du bois sec (2 ans mini). De plus, pour obtenir un calibrage correct, le broyeur doit être muni d'une grille de tamisage ou peigne. Il faut donc un broyeur professionnel spécial, particulièrement puissant.. Le lieu de stockage doit être abrité et aéré. Les bois de résineux sont très bons car plus énergétiques et ...parfumés. Mon conseil : vérifier la bonne qualité du bois déchiqueté disponible localement avant de miser sur ce type de chauffage
quel combustible ?
schéma chaudière
gîte,gite, location, hébergement, hebergement, provence,vacances, lubéron, luberon, vaucluse,lourmarin, lauris, location saisonnière, saisonniere, cheques vacances, chèques vacances,meublé, meuble, rent, house, vacation, holiday house, rental, vacations, écologie, ecologie,écologique,ecologique, écogîte, ecogite, écotourisme, vert, ecotourisme, tourisme vert, environnement, réhabilitation thermique, maitrise, énergie, energie, économie, consommation, chaudière bois, automatique, chaudiere, chauffage bois, chauffe eau solaire, CESI, renouvelable, solaire, photovoltaïque, photovoltaique, plaquettes, copeaux, bois, déchiqueté, dechiquete, fibre de bois, isolation, par l'extérieur, par l'exterieur,ouate,cellulose, isolation, chanvre, permaculture, eau, déchets, bio, gîte,gite, location, hébergement, hebergement, provence,vacances, lubéron, luberon, vaucluse,lourmarin, lauris, location saisonnière, saisonniere, cheques vacances, chèques vacances,meublé, meuble, rent, house, vacation, holiday house, rental, vacations, écologie, ecologie,écologique,ecologique, écogîte, ecogite, écotourisme, vert, ecotourisme, tourisme vert, environnement, réhabilitation thermique, maitrise, énergie, energie, économie, consommation, chaudière bois, automatique, chaudiere, chauffage bois, chauffe eau solaire, CESI, renouvelable, solaire, photovoltaïque, photovoltaique, plaquettes, copeaux, bois, déchiqueté, dechiquete, fibre de bois, isolation, par l'extérieur, par l'exterieur,ouate,cellulose, isolation, chanvre, permaculture, eau, déchets, bio, gîte,gite, location, hébergement, hebergement, provence,vacances, lubéron, luberon, vaucluse,lourmarin, lauris, location saisonnière, saisonniere, cheques vacances, chèques vacances,meublé, meuble, rent, house, vacation, holiday house, rental, vacations, écologie, ecologie,écologique,ecologique, écogîte, ecogite, écotourisme, vert, ecotourisme, tourisme vert, environnement, réhabilitation thermique, maitrise, énergie, energie, économie, consommation, chaudière bois, automatique, chaudiere, chauffage bois, chauffe eau solaire, CESI, renouvelable, solaire, photovoltaïque, photovoltaique, plaquettes, copeaux, bois, déchiqueté, dechiquete, fibre de bois, isolation, par l'extérieur, par l'exterieur,ouate,cellulose, isolation, chanvre, permaculture, eau, déchets, bio, gîte,gite, location, hébergement, hebergement, provence,vacances, lubéron, luberon, vaucluse,lourmarin, lauris, location saisonnière, saisonniere, cheques vacances, chèques vacances,meublé, meuble, rent, house, vacation, holiday house, rental, vacations, écologie, ecologie,écologique,ecologique, écogîte, ecogite, écotourisme, vert, ecotourisme, tourisme vert, environnement, réhabilitation thermique, maitrise, énergie, energie, économie, consommation, chaudière bois, automatique, chaudiere, chauffage bois, chauffe eau solaire, CESI, renouvelable, solaire, photovoltaïque, photovoltaique, plaquettes, copeaux, bois, déchiqueté, dechiquete, fibre de bois, isolation, par l'extérieur, par l'exterieur,ouate,cellulose, isolation, chanvre, permaculture, eau, déchets, bio, gîte,gite, location, hébergement, hebergement, provence,vacances, lubéron, luberon, vaucluse,lourmarin, lauris, location saisonnière, saisonniere, cheques vacances, chèques vacances,meublé, meuble, rent, house, vacation, holiday house, rental, vacations, écologie, ecologie,écologique,ecologique, écogîte, ecogite, écotourisme, vert, ecotourisme, tourisme vert, environnement, réhabilitation thermique, maitrise, énergie, energie, économie, consommation, chaudière bois, automatique, chaudiere, chauffage bois, chauffe eau solaire, CESI, renouvelable, solaire, photovoltaïque, photovoltaique, plaquettes, copeaux, bois, déchiqueté, dechiquete, fibre de bois, isolation, par l'extérieur, par l'exterieur,ouate,cellulose, isolation, chanvre, permaculture, eau, déchets, bio, gîte,gite, location, hébergement, hebergement, provence,vacances, lubéron, luberon, vaucluse,lourmarin, lauris, location saisonnière, saisonniere, cheques vacances, chèques vacances,meublé, meuble, rent, house, vacation, holiday house, rental, vacations, écologie, ecologie,écologique,ecologique, écogîte, ecogite, écotourisme, vert, ecotourisme, tourisme vert, environnement, réhabilitation thermique, maitrise, énergie, energie, économie, consommation, chaudière bois, automatique, chaudiere, chauffage bois, chauffe eau solaire, CESI, renouvelable, solaire, photovoltaïque, photovoltaique, plaquettes, copeaux, bois, déchiqueté, dechiquete, fibre de bois, isolation, par l'extérieur, par l'exterieur,ouate,cellulose, isolation, chanvre, permaculture, eau, déchets, bio
Nous voulions une chaudière performante à alimentation automatique , polycombustible (bois déchiqueté, granulé, sciure, copeaux, noyaux et écorces de fruits, etc.), ce qui est une sécurité pour l'approvisionnement. Notre choix : chaudière Energie Système* 20-30 kW, fabriquée en France. principe : un silo, une chaudière et un système d'alimentation : ici, un racleur à 2 lames et 2 vis sans fin. La chaudière fonctionne par cycles d'allumage/arrêt . Elle dispose d'une régulation de la combustion qui se base sur la mesure de la température et du taux d'oxygène des fumées et adapte en temps réel l'apport d'air (par ventilation forcée) et la quantité de combustible introduit. Ceci permet un très bon rendement (de l'ordre de 90%) . Le déclenchement d'un cycle est piloté par la température d'eau, qui est programmable. L'ensemble est géré par microprocesseur, dispose d'un écran de paramétrage (en particulier le choix du programme de chaque combustible). L'allumage est automatique par souffleur d'air chaud (décapeur thermique), si nécessaire. Le décendrage est automatique. La consommation électrique annuelle est de l'ordre de 170 kWh pour le circulateur (il fonctionne en permanence l'hiver), 150 kWh pour les moteurs, l'allumeur et la sonde lambda. Soit au total 320 kWh. Cette chaudière détient le label "Flamme Verte". Mise en service : début décembre 2003. Interventions nécéssaires (hors chargement silo et réglages initiaux) : tous les mois : - vérification du cendrier et éventuellement vidage (production de 30 litres de cendres pour 2,5 tonnes de combustible) - nettoyage avec aspirateur avec seau vide-cendre des orifices de la chambre de décantation (voir schéma chaudière : 11) par an : indispensable, un ramonage complet après saison de chauffe (compter 3 heures) . Je le réalise moi-même, c'est assez simple. * les produits Energie Systeme ont été repris par la société Silene
site du gîte isolation thermique énergie renouvelable chauffage bois eau chaude électricité solaire bilans conso, finances et conclusions autres eau sanitaire dechets jardin consommation contact liens artisans, permaculture...L'Air du Temps Une maison, un gîte, un jardin démarche écologique